By continuing your visit to this site , you accept the use of cookies to provide content and services best suited to your interests.
 GALERIE ART PREMIER AFRICAIN GALERIE ART PRIMITIF AFRICAIN AFRICAN ART GALLERY

GALERIE ART PREMIER AFRICAIN GALERIE ART PRIMITIF AFRICAIN AFRICAN ART GALLERY

Art Gallery the Eye and the Hand
Situation : Welcome » Museums » Biennale de Dakar
Biennale de Dakar

La Biennale d'art africain contemporain de Dakar au Sénégal se tient depuis 1990. Son rôle est de mettre en avant la richesse de la création plastique de tout le continent africain, afin de la valoriser et de promouvoir.

La biennale c'est également des rencontres et des questionnements autour des arts numériques, de l’esthétique urbaine, des lieux de culture émergeant en Afrique...

Biennale de Dakar (2000)

Cette biennale était placée sur le thème des « Impressions d'Afrique ».

Artistes remarqués :

    * le sénégalais Abdérahmane Aïdara
    * le béninois Charly d'Almeida pour ses toiles sur le symbolisme du Vaudou
    * le casamançais Diakaria Badji pour ses toiles exprimant les déchirements, la souffrance et la tristesse de la condition humaine
    * le français Pascal Didier Even pour ses toiles inspirées par les rythmes et les couleurs de l'Afrique.
    * la française Sylvie Gérard pour ses toiles exprimant son rêve de métissage entre l'Europe et l'Afrique.
    * le belgo-congolais Bers Grandsinge pour ses variations esthétiques, symboliques et érotiques sur les mutations de notre époque
    * la franco-grecque Valérie Kokinopoulos pour ses recherches sur le batik de Gambie.
    * la sénégalaise Anna Jouda
    * le français Christian Lavigne pour ses sculptures numériques
    * le burkinabè Djiguemde H. Roger pour ses toiles de style « art naïf africain »
    * le sénégalais Mammady Sédy pour ses sculptures
    * le camerounais Barthélémy Toguo pour ses dessins dépouillés
    * le burkinabè Saliou Traoré

Biennale de Dakar (2004)

Cette sixième biennale intitulée Dak'Art 2004' était placée sous le signe de la globalisation et a réuni 38 artistes, dont 5 designers, sur le thème « L'art africain contemporain à l'heure de la mondialisation ».

Elle a proposé, du 7 mai au 7 juin, 130 expositions et près de 5000 œuvres répartis sur cinq lieux différents dont un à Ziguinchor en pays Diola. Les artistes étaient venus de 16 pays depuis le Maghreb jusqu'à l'Afrique du Sud ou même d'exils.

Artistes remarqués :

    * la sénégalaise Aïcha Aïdara pour ses collages sur toile, en mosaïque de tissus, délicats et poétiques
    * Le sénégalais Peul Cheikhou Ba pour son univers de sculptures et de dessins-peintures issus du collage de centaines de feuilles au format A4
    * le sénégalais Douts pour son film d'animation sur la construction et la déconstruction d'un quartier pauvre sur la plage
    * le togolais Sokey Edorh pour ses écritures imaginaires finement tracées sur enduit d'argile
    * le camerounais Isaac Essoua pour sa sculpture-collision
    * le congolais Gastineau pour ses mythiques monstres calcinés de terre cuite, mi-hommes mi-bêtes
    * l'éthiopien Assefa Gebrekidan pour ses sculptures ésotériques et lumineuses
    * l'égyptien Khaled Hafez pour ses amalgames de mannequins et de dieux antiques
    * le congolais Bill Kouelany pour son œuvre forte racontant son pays et ses êtres déchirés
    * le sénégalais Auro Nalla Ndiaye pour sa table-trèfle multifonction
    * le sud africain Mgcineni Sobopha pour ses toiles de tissus saturés de terres colorées.

Lors de cette biennale le Sénégalais Mansour Ciss Kanakassy et le Canadien Baruch Gottlieb ont présenté l’ Afro, première monnaie matérialisée du continent africain. Œuvre d’art, symbole d’espoir ? La devise imaginaire, puissant concept artistique à la gloire du panafricanisme, n'a laissé personne indifférent, voir l'Afro une monnaie pour l'Afrique.

Biennale de Dakar (2006)

Dak’Art 2006 présentait du 5 mai au 5 juin 2006 de nombreux événements : l’Exposition internationale (87 artistes de 27 pays), le Salon du design (15 artistes de 7 pays), l’Exposition Diaspora (7 artistes de 4 pays), Les Rencontres et colloques autour du thème "Afrique : entendus, sous-entendus et malentendus", le Dak’Art_Lab et les Arts numériques africains en collaboration avec l'UNESCO Digit'Arts, les expositions Dak’Art Off dans toute la ville et en régions.

Artistes primés lors de la 7e édition de la Biennale de Dakar

    * Mounir Fatmi, Maroc.
    * Claudia Christovao, Angola.
    * Soly Cissé, Sénégal.
    * Khalifa Ababacar Dieng, Sénégal.
    * Bill Kouelany, Congo.
    * Annie Anawana Haloba, Zambie.
    * Guy Bertrand Woueté Lotchouang, Cameroun.
    * Joseph Bertiers, Kenya.
    * Dicko(Burkina Faso)
    * Ibrahima Niang (Sénégal)
    * Aimé Mpané (RDC)
    * Safaa Erruas (Maroc)
    * Bellie Zangewa (Malawi)
    * Pélagie Gbaguidi (Bénin)
    * Bright Ugochukwu Eke (Nigéria)
    * Missheck Masamvu (Zimbabwé)
    * Amal El Kenawy (Égypte)
    * Mamady Seydi (Sénégal)
    * Astou Diop (Sénégal)

Prix du Dak'Art OFF

    * Cheikhou Bâ
    * Mamadou Ndoye dit Douts
    * Kadija Sow
    * Lucio del Grotte
    * Charles Seck

Organisation de la Biennale 2006

    * Yacouba Konaté: commissaire général
    * Commissaires associés: Célestin Badibanga, Youma Fall, Amy Logan Horschak, [Abdellah Karroum->http://appartement22.com/spip.php?article4], Barbara Murray, Bisi Silva, Marie Luise Syring.
    * Secrétaire général de la Biennale: Ousseynou Wade.

Biennale de Dakar (2008)

La huitième édition de la Biennale de Dakar se tient du 9 mai au 9 juin 2008.

La Biennale de Dakar 2006 a rencontré des difficultés financières importantes, notamment pour le retour des œuvres aux artistes et aux prêteurs. Une grande partie des œuvres exposées à Dak'Art sont restées bloquées par le transporteur à l'aéroport de Dakar. Ce qui peut compromettre la continuité de cette biennale africaine.

L'édition 2008 se passe des commissaires d'exposition et comporte 35 artistes, ce qui signifie une réduction de deux tiers. Beaucoup d'artistes avaient déjà participé et une dominante de la peinture est évidente.

Liste des prix 2008

    * Grand Prix Léopold Sédar Senghor : Ndary Lô et Hadji Mansour Ciss (Sénégal)
    * Prix du ministère de la Culture (trois millions de FCFA) : Nkosikhona Ngcobo-Bongamahlubi (Afrique du Sud)
    * Prix de l’Union européenne : Johann Van Der Schijff (Afrique du Sud)
    * Prix de l’Organisation internationale de la Francophonie (sous forme de résidences d’artistes) : Jems Robert Kokobi (Côte d’Ivoire)
    * Prix de Culturesfrance : Guy Bertrand Woueté Lotchouang (Cameroun)
    * Prix de la Fondation Zuloga : Johann Van Der Schjjff (Afrique du Sud) ; Hadji Mansour Ciss (Sénégal) ; Ndary Lô (Sénégal) ; Nkosikhona Ngcobo-Bongamahlubi (Afrique du Sud)
    * Prix Djamilatou Bikami (sous forme de résidence, une exposition et des interventions à l’École des Beaux Arts de Toulon, une série d’ateliers) :
    * Pélagie Gbaguidi (Bénin) ; Saïdou Dicko (Burkina Faso) ; Angèle Etoundi Essamba (Cameroun) ; Sokey Edorh (Togo) ; Grace Ndiritu (Grande-Bretagne)




Search
Translations
Menu
Newsletter
Links
Publicités