//
By continuing your visit to this site , you accept the use of cookies to provide content and services best suited to your interests.

GALERIE ART PREMIER AFRICAIN GALERIE ART PRIMITIF AFRICAIN AFRICAN ART GALLERY

Art Gallery the Eye and the Hand
Result of the research Result of the research : 'paris'

CHAMBA

















african art / art africain / primitive art / art primitif / arts premiers / art gallery / art tribal / tribal art / Afrique / Africa / l'oeil et la main / galerie d'art premier / achat / vente / expertise / expert / exposition / exhibition / collection / collectionneur / Paris / oeuvre / Verneuil / antiquités / antiquaire / musée / museum / masque / mask / statue / sculpture / Agalom / Armand Auxiètre / www.african-paris.com / www.agalom.com
  Statues

Statue anthropomorphe Chamba
Statue anthropomorphe Chamba
€ 18,000.00
Mask, Mumuye, Nigeria
Mask, Mumuye, Nigeria
€ 20,000.00
Female Kifwebe mask, Songye, Democratic Republic of Congo
Female Kifwebe mask, Songye, Democratic Republic of Congo
€ 12,000.00

Le terme avant-garde est emprunté au vocabulaire militaire et désigne les troupes envoyées en avant de la progression d’une armée.
Ce terme est aussi utilisé à partir du 20ème siècle pour désigner des artistes ou des œuvres qui manifestent une volonté de rompre radicalement avec des traditions, des conventions, des écoles établies.

african art / art africain / primitive art / art primitif / arts premiers / art gallery / art tribal / tribal art / l'oeil et la main / galerie d'art premier / Paris / masques africains / mask /Agalom / Armand Auxiètre / www.african-paris.com / www.agalom.com
See the continuation... ]


Image Animals-masks from the Burkina Faso

african art / art africain / primitive art / art primitif / arts premiers / art gallery / art tribal / tribal art / Afrique / Africa / l'oeil et la main / galerie d'art premier / achat / vente / expertise / expert / exposition / exhibition / collection / collectionneur / Paris / oeuvre / Verneuil / antiquités / antiquaire / musée / museum / masque / mask / statue / sculpture / Agalom / Armand Auxiètre / www.african-paris.com / www.agalom.com
See the continuation... ]

C’est en 1951 que le critique d’art Michel Tapié organise à Paris une exposition intitulée « Véhémences confrontées » et qui rassemble entre autres des artistes tels que Camille Bryen, Hans Hartung, Wols, Georges Mathieu, Jackson Pollock, Willem de Kooning, Jean-Paul Riopelle. Les œuvres exposées sont non figuratives et privilégient matières, traces et tâches de couleurs au détriment de la forme. Tapié organisera très vite d’autres manifestations comme « Signifiants de l’informel » retenant plus particulièrement le travail sur la matière de Jean Dubuffet, Jean Fautrier, ou encore d’Antoni Tàpies.
See the continuation... ]


Art qui s’attache à la représentation d’un objet. C’est depuis la naissance de l’art abstrait que le terme « art figuratif » est apparu pour se référer à toute forme d’art maintenant des références au monde matériel (paysage, figure humaine, objet, etc.), en opposition à l’art abstrait.


african art / art africain / primitive art / art primitif / arts premiers / art gallery / art tribal / tribal art / l'oeil et la main / galerie d'art premier / Paris / masques africains / mask /Agalom / Armand Auxiètre / www.african-paris.com / www.agalom.com
See the continuation... ]


Image Cameroun masks

african art / art africain / primitive art / art primitif / arts premiers / art gallery / art tribal / tribal art / Afrique / Africa / l'oeil et la main / galerie d'art premier / achat / vente / expertise / expert / exposition / exhibition / collection / collectionneur / Paris / oeuvre / Verneuil / antiquités / antiquaire / musée / museum / masque / mask / statue / sculpture / Agalom / Armand Auxiètre / www.african-paris.com / www.agalom.com
See the continuation... ]


Terme qui apparaît en 1945. Il désigne selon le peintre Jean Dubuffet les œuvres spontanées immédiates, brutes, fortement influencées par l’art primitif, les dessins d’enfants, ou ceux d’aliénés mentaux, qu’il appelle « des singuliers de l’art ».


african art / art africain / primitive art / art primitif / arts premiers / art gallery / art tribal / tribal art / l'oeil et la main / galerie d'art premier / Paris / masques africains / mask /Agalom / Armand Auxiètre / www.african-paris.com / www.agalom.com


See the continuation... ]


Courant majeur qui apparaît au début du 20ème siècle. Les artistes de ce courant  ne cherchent plus à représenter ou à copier  une réalité. L’utilisation de formes géométriques simples en relève.


african art / art africain / primitive art / art primitif / arts premiers / art gallery / art tribal / tribal art / l'oeil et la main / galerie d'art premier / Paris / masques africains / mask /Agalom / Armand Auxiètre / www.african-paris.com / www.agalom.com
See the continuation... ]


(De l’anglais, signifiant « intégral »)

Principe pictural et procédé de composition où les éléments picturaux sont répartis également sur toute la surface, paraissant même pouvoir s’étendre au-delà du tableau. La perception est ainsi décentrée, l’œil n’étant plus dirigé dans une direction définie. Ce terme a servi à caractériser la démarche de Jackson Pollock au cours des années 1940.

african art / art africain / primitive art / art primitif / arts premiers / art gallery / art tribal / tribal art / l'oeil et la main / galerie d'art premier / Paris / masques africains / mask /Agalom / Armand Auxiètre / www.african-paris.com / www.agalom.com

See the continuation... ]


(de l’anglais, signifiant « peinture d’action »)

Terme proposé en 1951 par le théoricien Harold Rosenberg, s’appliquant aux peintres de l’Expressionisme abstrait, et plus particulièrement à la pratique de Jackson Pollock. L’action painting met en avant l’acte physique de peindre et la gestuelle de l’artiste, qui semble entrer en action avec le tableau, en lutte avec le support. L’œuvre devient ainsi le témoin de la chorégraphie que l’artiste a effectuée. Il illustre les pulsions de l’artiste au moment de son travail créateur. La technique du dripping répond donc à cet objectif puisqu’elle permet de traduire l’énergie de celui qui crée.

african art / art africain / primitive art / art primitif / arts premiers / art gallery / art tribal / tribal art / l'oeil et la main / galerie d'art premier / Paris / masques africains / mask /Agalom / Armand Auxiètre / www.african-paris.com / www.agalom.com
See the continuation... ]


L’abstraction lyrique est un mouvement artistique qui se développe à Paris après la Seconde Guerre mondiale. À cette époque, regroupés sous la bannière de l’École de Paris, des artistes comme Hans Hartung, Jean Bazaine, Roger Bissière, Pierre Soulages, Nicolas de Staël appliquent les premiers, les leçons de Vassily Kandinsky. Nourris de l’art de ce dernier considéré comme l’un des pères de l’abstraction,  ils découvrent la liberté et l’émotion qu’ils opposent à l’abstraction géométrique.


african art / art africain / primitive art / art primitif / arts premiers / art gallery / art tribal / tribal art / l'oeil et la main / galerie d'art premier / Paris / masques africains / mask /Agalom / Armand Auxiètre / www.african-paris.com / www.agalom.com
See the continuation... ]


Association fondée le 15 février 1931 par Georges Vantongerloo et Auguste Herbin, qui a publié de 1932 à 1936 la revue Abstraction-Création (cinq numéros). De nombreux artistes européens actifs dans le champ de l’abstraction y ont collaboré. L’association (de plus de 400 membres européens et américains) a organisé les conférences et les expositions de tous ceux qui, en renonçant à la représentation de l’objet, « retrouvent la parole et la liberté créatrice ». Cette association, préparée par le groupe Cercle et Carré et par l’Art Concret de Théo Van Doesburg, a fait de Paris un pôle de création important dans le domaine de l’abstraction. Par exemple, les artistes Arp, Albert Gleizes, Piet Mondrian ont collaboré à l’association Abstraction-Création.


african art / art africain / primitive art / art primitif / arts premiers / art gallery / art tribal / tribal art / l'oeil et la main / galerie d'art premier / Paris / masques africains / mask /Agalom / Armand Auxiètre / www.african-paris.com / www.agalom.com
See the continuation... ]


Image Armand Auxiètre

Armand Auxiètre always bathed in the universe of the collection. His grandfather and his father before him constituted, progressively time and discoveries, a collection of many and varied objects, from the old books to the objects coming from all the parts of Africa. Since he was young, Armand evolves in a particular universe, in which he educates his glance naturally. After having passed several diplomas of cabinet-making, he passed successfully its diploma of trade at the Ecole Boulle, and develops its knowledge in African art in parallel. The attraction between the african sculpture and Armand Auxiètre is initially plastic, immediate, obvious. A love was born, which will be developed with the wire of the meetings, discovered and the readings. Soon pleasure of being surrounded by works of art becoming too large to resist the urge to share this passion, Armand takes again the old bookshop of his grandmother, and perpetuates the family presence initiated in the Fifties at the 41 rue de Verneuil, by creating the gallery " L' Oeil et la Main". The name of the gallery is a tribute to the work of the artists, most of the time anonymous in the traditional african art, which creates and gives life to the material with their glance and their hands. Temporary exhibitions are regularly organized and offer the occasion to propose to the amateurs, experts or not, works of art answering to an unceasingly reactualized set of themes. Located in the historical Paris, in an old charm building, Armand Auxiètre's gallery presents a selection of works of a plastic high-quality, which are good to contemplate lengthily.



african art / art africain / primitive art / art primitif / arts premiers / art gallery / art tribal / tribal art / l'oeil et la main / galerie d'art premier / Agalom / Armand Auxiètre / www.african-paris.com /
See the continuation... ]


Image The gallery

The art gallery L'Oeil et la Main, located in Paris, is essentially devoted to the primitive arts. To come at the gallery, an access mapis available. If you wish to receive informations about the coming exhibitions, please leave us your email adress in the category subscription to the newsletter.


Opening hours of the gallery:

From Wednesday to Saturday

2pm - 7pm


To visualize a panorama of the gallery, click here.


For any information about a work of art :
Tel. : +33 (0)1 42 61 54 10

Métro: line 12 (Rue du Bac ou Solférino station), line 1 (Palais Royal musée du Louvre station)

Public parking:

Orsay museum, 8 quai Anatole France 75007

Bac-Montalembert, 9 rue de Montalembert 75007




african art / art africain / primitive art / art primitif / arts premiers / art gallery / art tribal / tribal art / Afrique / Africa / l'oeil et la main / galerie d'art premier / achat / vente / expertise / expert / exposition / exhibition / collection / collectionneur / Paris / oeuvre / Verneuil / antiquités / antiquaire / musée / museum / masque / mask / statue / sculpture / Agalom / Armand Auxiètre / www.african-paris.com /
See the continuation... ]

C’est en 1924, qu’André Breton donne naissance à ce mouvement littéraire et artistique qui réunit de très nombreux artistes. Dans le Manifeste du Surréalisme (1924) il énonce: " SURRÉALISME n.m. Automatisme psychique pur par lequel on se propose d'exprimer, soit verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée. Dictée de la pensée en dehors de tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale. " Il ajoute : " Le surréalisme repose sur la croyance à la réalité supérieure de certaines formes d'associations négligées jusqu'à lui, à la toute-puissance du rêve, au jeu désintéressé de la pensée. " Il définit la peinture surréaliste comme " la représentation intérieure de l'image présente à l'esprit. " (Le Surréalisme et la Peinture, 1928). En accord avec ces principes, les artistes surréalistes pratiquent l'écriture ou le dessin automatiques, le cadavre exquis, créent des décalcomanies, des collages, des frottages, des sculptures, des objets à fonctionnement symbolique, etc.

En décembre 1924, publication de la première revue surréaliste : La Révolution surréaliste (1924-1928). D'autres suivront, comme Le Surréalisme au service de la révolution, créée en 1930 ou comme Le Minotaure en 1933. La première exposition du groupe, la Peinture surréaliste, a lieu en 1925 à Paris. Elle est suivie de nombreuses autres. De 1927, date de l’adhésion de Breton au parti communiste français, à 1935, le groupe
See the continuation... ]

C’est en 1951 que le critique d’art Michel Tapié organise à Paris une exposition intitulée « Véhémences confrontées » et qui rassemble entre autres des artistes tels que Camille Bryen, Hans Hartung, Wols, Georges Mathieu, Jackson Pollock, Willem de Kooning, Jean-Paul Riopelle. Les œuvres exposées sont non figuratives et privilégient matières, traces et tâches de couleurs au détriment de la forme. Tapié organisera très vite d’autres manifestations comme « Signifiants de l’informel » retenant plus particulièrement le travail sur la matière de Jean Dubuffet, Jean Fautrier, ou encore d’Antoni Tàpies.
See the continuation... ]

L’abstraction lyrique est un mouvement artistique qui se développe à Paris après la Seconde Guerre mondiale. À cette époque, regroupés sous la bannière de l’École de Paris, des artistes comme Hans Hartung, Jean Bazaine, Roger Bissière, Pierre Soulages, Nicolas de Staël appliquent les premiers, les leçons de Vassily Kandinsky. Nourris de l’art de ce dernier considéré comme l’un des pères de l’abstraction,  ils découvrent la liberté et l’émotion qu’ils opposent à l’abstraction géométrique.
See the continuation... ]

Association fondée le 15 février 1931 par Georges Vantongerloo et Auguste Herbin, qui a publié de 1932 à 1936 la revue Abstraction-Création (cinq numéros). De nombreux artistes européens actifs dans le champ de l’abstraction y ont collaboré. L’association (de plus de 400 membres européens et américains) a organisé les conférences et les expositions de tous ceux qui, en renonçant à la représentation de l’objet, « retrouvent la parole et la liberté créatrice ». Cette association, préparée par le groupe Cercle et Carré et par l’Art Concret de Théo Van Doesburg, a fait de Paris un pôle de création important dans le domaine de l’abstraction. Par exemple, les artistes Arp, Albert Gleizes, Piet Mondrian ont collaboré à l’association Abstraction-Création.
See the continuation... ]


Martine Pinard
Ecole du Louvre
Spécialité Arts de l'Afrique
Janvier 2008

" L'Art nègre ? Connais pas  " ! Picasso, 1920

I. Préambule

Au début du XXème siècle et plus précisément vers les années 1905-1907, des peintres commencèrent à collectionner des sculptures d'Afrique et d'Océanie. Qui sont ces collectionneurs de ce qu'on a appelé l' " art nègre " (terme qu'il faudra définir) ; comment, dans quel contexte, ont eu lieu les premières acquisitions ?
Cette première question en induit naturellement une autre : s'il y eut un engouement de prime abord (semble-t-il) " artistique ", qui étaient les premiers collectionneurs-marchands, nécessairement devaient être présents dans le circuit de ces acquisitions ?
Enfin, de manière plus générale, le dossier soulève en toile de fond, la question du changement de regard pour l'art africain et plus généralement l'art des " Autres " sous l'angle de l'impact de cet engouement du début du XX ème siècle. Peut-on esquisser une " trajectoire "
See the continuation... ]

Sarah Lagrevol
Ecole du Louvre
Spécialité Arts de l'Afrique

INTRODUCTION
    
    L'Ethiopie, vaste pays mentionné dès le Ier siècle dans le récit grec Le périple de la Mer Erythrée, suscite un engouement particulier de la part des Européens.  Cette Ethiopie rêvée continue au Moyen Age avec le mythe du royaume du Prêtre jean.  
Depuis la conversion du pays au IVe siècle de notre ère, le monde chrétien est omniprésent et accompagne les fidèles dans leur vie quotidienne. Le symbole de la croix, marque distinctive des dévots et image de rédemption, est présent sur tous types de supports (peinture, sculpture, décor architectural, objet façonné…) et de nombreuses interprétations lui sont attachées. Ces croix participent aussi par la bénédiction et les pratiques d'exorcisme à protéger les fidèles et à les soigner spirituellement. Les différents types de médecines pratiquées donnent également lieu à la production de rouleaux aux vertus " magiques " qui chassent ou apaisent les esprits habitant le patient.

    De par l'étude de la
See the continuation... ]


Image Boîte à divination par les souris, Baoulé, Côte d'Ivoire
See the continuation... ]

Pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
Search
Translations
Menu
Newsletter
Links
Publicités


Collection Armand Auxietre
Art primitif, Art premier, Art africain, African Art Gallery, Tribal Art Gallery
41 rue de Verneuil 75007 PARIS
Tél. Fax. : +33 (0)6 61 12 97 26
 
Terms and conditions Legals  Website map  Contact us      
Powered by CAMUXI - Version : 4.0037 - ©2022