En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de contenus et services les plus adaptés à vos centres d'intérêts.
 GALERIE ART PREMIER AFRICAIN GALERIE ART PRIMITIF AFRICAIN AFRICAN ART GALLERY

GALERIE ART PREMIER AFRICAIN GALERIE ART PRIMITIF AFRICAIN AFRICAN ART GALLERY

African Paris Gallery L'Oeil et la Main. Art premier primitif africain
Situation dans le site : GALERIE D'ART PRIMITIF / AFRICAN ART GALLERY » Ethnie » Sénoufo
Les Sénoufo

dispersés entre la côte d'Ivoire le Mali et le Burkina Faso, un millions cinq cent mille Sénoufo, vivent des fruits de l'agriculture et occasionnellement de la chasse. ils habitent des villages gouvernés par des conseils d'anciens, qui élisent un chef. la cohésion de la tribu est renforcée, par la société Poro qui initie, et éduque les hommes Sénoufo à partir de lâge de 7 ans. la théologie sénoufo repose sur la présence d'un dieu puissant,Koulotiolo; et d'une déesse mère Katielo, qui par l'intermédiaire des rites de la société Poro règnent sur le monde.
L'art des Sénoufo est l'un des premiers a avoir été admiré par les occidentaux, leur production artistique est abondante, et leurs statues et leurs masques sont caractérisés par un mélange de détails réalistes , alliés à des formes géométriques pures. jouant sur les vides et les pleins.

Masques :

les Sénoufo, utilisent différents types de masques, selon l'occasion. le masque appelé Kpéliyée utilisé par les membres de la société Poro a un visage en forme de coeur entouré d'ailettes. le masque heaume représentatnt une tête de buffle janiforme est utilisé pendant les funérailles et en temps de crise. sa principale fonction est de détruire les esprits malfaisants, son pouvoir provient d'une petite coupe placée au sommet de son crâne contenant des substances magiques. parfois durant les danses des étincelles sortent de sa bouche ce qui lui a valu le nom de "cracheur de feu". un autre type de masque heaume, une tête de buffle, placée sous une paire de cornes d'antilopes, est utilisé principalement pendant les cérémonies d'initiation poro.
les artistes Sénoufo ont créer trois types de cimier, le premier porté pendnat les célébrations fêtant le fermier le plus productif, est un casque supportant une statue de femme, le second type soutient une paire de cornes, , enfin le troisième porté durant les cérémonies d'initiation Poro présente un panneau vertical ajouré.

Statue :

le style des statues Sénoufo varie énormément, néanmoins elles peuvent être identifiées grâce à leur visage en forme de coeur leur nez en flèche et leur coiffure, en forme de croissant. Leur taille varie entre 25 et 120cm. les statues Sénoufo appelées Plombibele "ceux qui donnent la naissance" sont parmi les créations artistiques les plus connues, elles sont utilisées durant les cérémonies accompagnant les funérailles des membres de la société Poro.
dans la région centrale du Pays Sénoufo, elles sont laissées debout au milieu du cercle de cérémonie, tandis que dans la partie méridionale du pays, elles sont portées et frappées sur le sol de manière à donner un rythme aux danseurs lors des cérémonies : elles ont été surnommées en occident "frappeurs de rythme"
Les sociétés secrètes ont aussi utilisé des statues connues sous le nopm de Kafigéléjo qui personifient les esprits possédant des pouvoirs judiciaires, et punitifs. elles sont recouvertes d'une pièce de tissu, et d'une épaisse patine croûteuse. de Grandes statues représentant des oiseaux sont posées sur le sol ou portés par les chefs des nouveaux initiés masculins lors des cérémonies de la société Poro.

Objets quotidiens :

Les artistes Sénoufo ont décoré un grand nombre d'objets quotidiens avec des formes figuratives: des poulies ornées d'une tête d'oiseau ou de buffle, des boîtes à onguents, des portes et des meubles. les fermiers les plus productifs sont récompensés par des cannes ornées de représentation humaines ou par des statues d'oiseaux, les forgerons Sénoufo ont produit des bijoux raffinés en cuivre tels que des bagues de main et de peid décorées de tête de bovins ou de caméléons, symbolisant leur genèse et des amulettes apotropaïques.
 
D'après l'art tribal d'Afrique Noire ; Jean-baptiste Bacquart


Recherche
Traductions du site
Menu
Lettre d'information
Liens
Publicités